Skip to content
FR_lettrecandidature-1

Parce que nous avons la République en commun

“Madame, Monsieur,

Le 24 avril dernier, Emmanuel Macron a été réélu Président de la République française. Dans notre circonscription, vous êtes 18 000 au 1er tour et 42 000 au 2nd tour à avoir voté pour lui. Les 12 et 19 juin, vous choisirez votre député.

Depuis 2017, malgré les épreuves, Emmanuel Macron a conduit des réformes auxquelles plus personne ne croyait. Le “quoi qu’il en coûte” a sauvé nos emplois, nos commerces et nos associations. Enfin, la guerre en Europe a révélé le caractère de ce président capable de préserver ce que nous sommes, un peuple épris de liberté, d’égalité et de fraternité, tandis que d’autres bradaient l’indépendance de la France.

Nourri des réussites mais aussi des colères, Emmanuel Macron préside dorénavant pour nous tous.

Mais être élu, ce n’est pas encore gouverner. En effet, pour la première fois, des partis politiques, que tout oppose, s’allient pour empêcher le président de former un gouvernement qui dirigera le pays. Cette manœuvre risque de plonger la France dans une grave crise politique et économique, au moment-même où l’Europe fait courageusement face à la guerre.

Je n’oublie pas que certains d’entre vous ont voté pour Emmanuel Macron par devoir, et non par adhésion. 

C’est justement parce que nous avons la République en commun que j’ai décidé de me présenter aux élections législatives dans notre circonscription.

Je sollicite ainsi votre confiance pour donner une majorité plurielle et exigeante au président de la République.

Cette circonscription, c’est chez moi…”

circulaire bas de page

Faire campagne autrement

Une campagne neutre pour le climat, qui protège vos données personnelles et qui est économe en argent public.

Sobriété

Une campagne qui vise la neutralité pour le climat.

Arbres

Nous compensons notre empreinte carbone en plantant des arbres.

Sécurité

Vos données personnelles sont protégées en France (respect du RGPD).

Proximité

Plus de 25 rencontres « coin de rue » près de chez vous.

Sérénité

Aucun démarchage téléphonique intrusif mais des courriers et du porte-à-porte.

Économe en argent public

Nous dépenserons moins de 50 centimes par habitant.

Le candidat

“Enfant, à l’heure où à Berlin un mur tombait, ma France était encore celle de la chanson de Trénet, des « clochers, des maisons sages ». C’était en un petit pays de Haute-Gironde, du côté des villages de Berson et de Fours. Peut-être en ai-je gardé notamment, le goût des territoires, le respect de leurs identités complexes ; aussi, la curiosité des ailleurs…

Également l’idée que m’ont transmis mon grand-père viticulteur et mes parents ouvriers agricoles reconvertis dans le commerce de proximité, qu’il n’y avait pas d’histoire que le travail, la volonté et un peu d’imagination ne permette d’écrire… L’école (à Blaye puis dans le Lot-et-Garonne, à Marmande et enfin à l’Université et à l’Institut d’Études Politiques de Bordeaux) fut le sésame qui me permit d’ouvrir ces portes. L’école et l’engagement, non au seul service d’une trajectoire singulière, mais vécu dans la joie de servir.

 

J’avais seize ans et je fêtais le nouveau siècle en rejoignant les rangs de ce qui était alors l’UDF (aujourd’hui le Modem), et au-delà des apparentements partisans (que je crois tout de même toujours nécessaires à un fonctionnement démocratique harmonieux et équilibré en une époque où règne parfois la confusion), une communauté d’esprit qui, autour du projet centriste, plaçait l’humanisme et une générosité vraie au cœur de son action.

Je suis resté fidèle, chaque jour un peu plus, à cet engagement premier derrière François Bayrou. Ce fut d’abord en tant qu’élu étudiant; c’est là, devenu Vice-président du Conseil d’Administration du Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires (CROUS), que les questions de solidarité et d’emploi (et singulièrement d’emploi des jeunes, bien sûr), de création d’entreprises et de nécessité de favoriser partout l’esprit d’initiative face aux pesanteurs bureaucratiques ont pris pour moi, tout leur sens. 

5 ans
d'actions
pour notre
circonscription

Grâce à l’action de la majorité présidentielles, des mesures concrètes ont améliorées notre vie quotidienne.

- 0

d'impôts, en moyenne, suite à la suppression de la taxe d'habitation.
+ 0 M

d'euros pour le RER métropolitain.
x

moins d'élèves dans les classes REP et REP+
+ 0

pour le déploiement de l'éclairage LED sur la commune de Villenave d’Ornon.

Mon actualité

Toc toc toc

Alors que nous sommes de plus en plus habitués à suivre la politique derrière nos écrans, j’ai décidé, pour ne rien changer à mes habitudes, de battre le pavé pour que les électeurs puissent

Bordelaises, Bordelais,

Dimanche 24 avril, la nation tout entière devra faire un choix crucial. Vingt ans jour pour jour après l’accession de Jean-Marie Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, je mʼadresse aujourdʼhui à vous

Un projet présidentiel

Le jeudi 17 mars est une date importante : c’est l’annonce du programme présidentielle d’Emmanuel Macron. Un programme bâti sur la bienveillance, l’équilibre et l’audace, qui propose aux Françaises et aux Français 4 pactes : européen,

Sonnons la mobilisation pour défendre la démocratie

  Je crois depuis longtemps que deux causes, liées l’une avec l’autre, éveillent les consciences et soulèvent l’enthousiasme des foules : la lutte pour sauver la planète et la lutte pour sauver la démocratie. Ces

« Faites confiance à Fabien Robert, il sera un député travailleur et utile. Il vous défendra sans relâche et il apportera ses compétences d’élu local pour que les lois votées améliorent votre vie quotidienne et servent l'indépendance de la France. »

Je m'engage pour Fabien Robert

Je souhaite rejoindre le comité de soutien de Fabien Robert.

Je souhaite rester informé(e)

Je découvre les événements à venir !