Les leçons du Sénat

Les leçons du Sénat

Les leçons du Sénat

Bien qu'elle soit moins observée que les autres élections, notamment par nos concitoyens, l’élection sénatoriale qui s’est tenue hier en Gironde est riche d'enseignements.

D'une part, au niveau local avec la réélection de 5 sénateurs sortants sur 6, comme au niveau national, ce scrutin est celui de la stabilité. Une conséquence logique des élections municipales où une large majorité de Maires ont été réélus, notamment dans la ruralité. Si certains dénoncent une forme d'immobilisme, je crois au contraire que cela nous rappelle la grande confiance des électeurs envers leur Maire dans la plupart des communes de France. 

Je félicite chaleureusement les 6 sénateurs qui vont dorénavant représenter la Gironde à Paris : Laurence Harribey (PS), Hervé Gillé (PS), Nathalie Delattre, Alain Cazabonne, Florence Lassarade (LR) et Monique de Marco ( EELV). Nous comptons sur eux pour que vive l'esprit girondin dans la capitale.

Ensuite, cette élection en Gironde est un succès pour les centristes et les modérés avec la réélection de Nathalie Delattre (membre du Mouvement Radical) et d’Alain Cazabonne (membre du Mouvement Démocrate) au Palais du Luxembourg. Je leur adresse toutes mes félicitations ! Comme quoi, le travail et la fidélité finissent toujours par payer, c'est sans doute le principal enseignement de ce scrutin. Nathalie et Alain voient ainsi leur intense campagne de terrain largement récompensée. Autant dire qu'après les échecs de juin dernier, la soirée d'hier m'a mis du baume au cœur !

Bien que ce déroulant au scrutin indirect, cette élection confirme que le choix des personnes est déterminant, avant sans doute celui des étiquettes, pour les scrutins locaux. Les votes des élus modérés et progressistes, de droite comme de gauche, se sont fortement portés vers Nathalie et Alain en raison de leur expérience et de la confiance qu'ils ont su faire naître.

Enfin, la liste "Résolument Girondins" a su dépasser les clivages partisans habituels pour former un vrai rassemblement, du centre droit au centre gauche. Or, l'unité est attractive, plus que les aventures personnelles ou d'étiquette.

Puissions-nous ne pas oublier ces deux derniers enseignements pour bâtir notre stratégie lors des élections départementales et régionales de 2021.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :