Bordeaux : pour une ambition culturelle renouvelée

Bordeaux : pour une ambition culturelle renouvelée

Bordeaux : pour une ambition culturelle renouvelée

Vœu proposé par le groupe « Bordeaux Ensemble » à l’attention de l’ensemble des groupes du Conseil Municipal de la ville de Bordeaux

Pour une ambition culturelle renouvelée

Du poète Ausone jusqu'à François Mauriac, en passant par Montaigne et Montesquieu, SIGMA et la création du CAPC, le lien entre Bordeaux et la création artistique est intime. Depuis 10 ans, le visage culturel de Bordeaux s’est beaucoup transformé : notre ville est aujourd'hui identifiée pour son offre culturelle et son patrimoine reconnu par l’UNESCO.

Premier ou deuxième budget de la ville suivant les exercices, la culture occupe une place remarquable parce qu'elle se trouve au carrefour des développements économique, social, éducatif et citoyen. Elle est un ingrédient indispensable à l'épanouissement de chaque Bordelaise et de chaque Bordelais. La culture participe également pleinement à la création de richesse, au développement économique et au rayonnement international de Bordeaux.

De nouveaux lieux, publics ou privés, ont été ouverts ou réouverts au public dans les quartiers bordelais : l’auditorium, les Archives, la bibliothèque de Caudéran, le Museum, la salle des fêtes du Grand Parc, l’Annexe B, les Bassins de Lumières, POLA, Darwin, l’Institut Magrez, le CDCN la Manufacture… D’autres sont en projet : la rénovation de la RockSchool, de l’école du cirque, du musée d’Aquitaine et du MADD…etc…

Entre 2014 et 2020, malgré la crise sanitaire et grâce à l’ouverture des Bassins de lumières notamment, le public qui fréquente les lieux municipaux a doublé pour bientôt atteindre le million de visiteurs.

Des évènements sont nés (la saison culturelle, le FAB…), des lieux ont été labélisés, des compagnies et collectifs se sont créés…autant d’indicateurs positifs qui révèlent la vivacité du terreau artistique bordelais et métropolitain.

Pour autant, les graves crises que la France et le monde traversent nous obligent à aller plus loin. L’élection d’une nouvelle majorité municipale légitime également l’établissement d’une nouvelle feuille de route culturelle.

A cela s’ajoute une crise sanitaire inédite. C’est peu dire que le monde culturel traverse une immense épreuve. Rarement les difficultés auront été aussi nombreuses et concomitantes : fermeture des lieux, disparition des recettes, impossibilité de voyager, de diffuser et parfois de créer, manque criant de visibilité dans le temps et, peut-être est-ce le plus grave, une société profondément fracturée qui rend l’acte de création infiniment plus complexe.

Pour relever ce défi, notre groupe souhaite tout d’abord proposer une convention citoyenne pour la culture et le patrimoine afin d’associer les Bordelaises et les Bordelais, pas seulement les artistes et les associations, à la définition d’une nouvelle feuille de route culturelle.

Nous souhaitons également proposer plusieurs orientations :

  • A court terme, pour faire face à la crise :

-garantir la survie financière de toutes les associations grâce au nouveau fonds d’urgence ;

-créer une Commission de l’Urgence Culturelle qui pourrait prendre la mesure réelle et chiffrée des dégâts causés par la crise sanitaire, proposer des mesures d’urgence et en assurer le suivi ;

-bâtir un plan de soutien à la relance de l’activité culturelle tout au long de l'année 2021;

-créer un "pass culture" bordelais pour soutenir les lieux et les artistes ;

-anticiper un nouveau confinement avec l’établissement d’un protocole strict, en lien avec l’Etat, pour éviter une fermeture sèche de tous les lieux ;

 

  • A moyen et long terme, pour aller plus loin :

- se doter d'une nouvelle « feuille de route » débattu en Conseil Municipal, capable de projeter la Ville de Bordeaux à l'aune de ces nouveaux défis, en concertation avec les artistes et les citoyens ;

- rendre la culture toujours plus accessible et s’engager pour les droits culturels. Quelques exemples de projets que nous proposons : créer un orchestre d’enfants par quartier, un 2d dimanche gratuit dans les musées, proposer à 100% des enfants bordelais une action d’éducation artistique et culturelle (75% actuellement), créer un service municipal de médiation présent dans tous les quartiers…

-améliorer la condition des artistes et des auteurs dans notre ville en soutenant la création. Quelques exemples de projets que nous proposons : créer une maison des artistes-auteurs, pérenniser et augmenter le fonds d’aide à la création et à l’innovation, créer de nouveaux logements-ateliers d’artistes…

-renforcer nos institutions et valoriser notre patrimoine. Quelques exemples de projets que nous proposons : faire du musée d’Aquitaine un véritable « musée-monde », engager un nouveau plan de rénovation du patrimoine bordelais, rénover l’EBABX et le MADD, écrire une nouvelle page de l’histoire du CAPC…

***

C’est du dialogue entre l’impulsion politique et la totale liberté de création laissée aux acteurs que naît la politique culturelle. Avec ces propositions, non-exhaustives et amendables, concertées avec des associations et des artistes, nous souhaitons manifester notre intention de soutenir une ambition culturelle renouvelée.

Articles relatifs

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :