Les « Bassins de Lumières » : nouveau lieu d’expositions numériques à Bordeaux

Les « Bassins de Lumières » : nouveau lieu d’expositions numériques à Bordeaux

Les « Bassins de Lumières » : nouveau lieu d’expositions numériques à Bordeaux

Les « Bassins de Lumières » : nouveau lieu d’expositions numériques à Bordeaux

La Base sous-marine de Bordeaux accueillera au printemps 2020 un nouvel espace « les Bassins de Lumières ». Il sera consacré à des expositions numériques immersives dédiées aux grands artistes de l'histoire de l'art et à la création contemporaine. Ces expositions conçues sur-mesure épouseront l'architecture monumentale de la Base et se refléteront dans l'eau des quatre immenses bassins ajoutant ainsi une nouvelle dimension à l'expérience immersive. C’est au total 85 vidéo projecteurs qui permettront une couverture de 12 000 m² d’écran.

Culturespaces qui gère ce projet bénéficie d’une forte expérience avec un concept déjà éprouvé dans d’autres lieux comme à Paris ou aux Baux de Provence. L’immersion est totale dans l’œuvre et il faut pour cela un lieu qui puisse accueillir une telle installation. La connexion avec la Base sous-marine semble ici naturelle. Cette ancienne base militaire qui a abrité des flottilles de sous-marins pendant la Seconde Guerre mondiale est devenue un nouvel espace d’expression et de création qui offre de larges possibilités.
Je suis heureux de voir un acteur ambitieux et explorant de nouveaux espaces artistiques investir cette Base sous-marine chargée d’histoire. Un espace de la visite sera d’ailleurs consacré à retracer cette histoire.

Plusieurs expositions animeront le bassin des Lumières. La première mettra à l’honneur Gustav Klimt, maître du symbolisme et chef de file de la Sécession, courant autrichien de l’Art Nouveau. La diversité des couleurs, l’accumulation des formes, l’érotisme assumée et la richesse des allégories que comportent les toiles de l’artiste en font une collection parfaite pour une expérience immersive.
Une seconde exposition, plus courte, rendra hommage au travail de Paul Klee, artiste majeur ayant ouvert la voie de l’art abstrait au XXe siècle.

Les Bassins de Lumières doivent aussi s’ouvrir sur ce quartier en mutation. L’offre culturelle y est maintenant riche (Musée Mer Marine, IBoat, Cité du Vin, Glob Théâtre, Cap sciences…) et ce nouveau lieu doit permettre de créer des passerelles avec les autres établissements culturels.

La vie culturelle bordelaise s’enrichit d’un nouvel espace assurément différent et ambitieux. L’attractivité est une opportunité pour notre paysage culturel. Bordeaux attire de grands artistes, des expositions majeures et il est important de poursuivre cette dynamique culturelle au bénéfice des bordelais et plus largement des girondins.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :