Profession de foi de Nicolas Florian

Profession de foi de Nicolas Florian

Profession de foi de Nicolas Florian

Chères Bordelaises,
chers Bordelais,

Le 15 mars dernier, vous m’avez accordé votre confiance en me plaçant en tête du premier tour des élections municipales.
Je vous en remercie sincèrement.

Depuis, nous vivons une crise sanitaire inédite. Durant ces derniers mois, mon engagement à votre service a été total : j’ai pris les décisions qui s’imposaient pour vous protéger, assurer la continuité de nos services publics, limiter les effets de la crise et préparer l’avenir en accompagnant nos entreprises et nos commerces.

Vous avez fait preuve de courage et de responsabilité en adaptant vos comportements. Il faut continuer dans cette voie. Désormais, nous allons faire face ensemble aux conséquences économiques et sociales de cette crise qui bouleverse notre quotidien et qui est loin d’être terminée.

Notre responsabilité est historique.

Alors que nos adversaires font le choix de l’idéologie clivante et de l’opposition systématique, avec Thomas Cazenave nous avons choisi d’unir nos forces, nos compétences et de constituer un rassemblement de toutes les bonnes volontés : l’Union pour Bordeaux.

Ensemble, avec vous, nous ferons de Bordeaux et de sa Métropole l’un des territoires les plus innovants et résilients de France. Vous pouvez compter sur moi pour que Bordeaux soit le moteur de cette ambition nouvelle. En priorité, nous nous engageons pour la relance de notre économie, la protection et la création d’emplois, la formation et la réussite éducative, l’adaptation et l’efficacité des services publics, la préservation de notre tissu associatif, culturel, sportif et la sécurité de tous.

Plus que jamais, il est fondamental d’assurer notre autonomie stratégique, sanitaire, alimentaire et énergétique dans une ville sûre, propre et agréable à vivre.

Nous relocaliserons, dans notre territoire métropolitain, services, biens essentiels et emplois. Nous soutiendrons l’entrepreneuriat, l’innovation, et la formation aux nouveaux métiers.

Nous le ferons en toute transparence, dans la concertation et sans augmenter les impôts locaux. Pour Bordeaux, nous voulons réduire toutes les inégalités et faire de la lutte contre l’isolement la grande cause municipale. Ainsi, nous demeurerons fidèles à la tradition humaniste de Bordeaux, cette ville que nous aimons tant et à laquelle je me consacrerai pleinement. Avec une liste largement renouvelée et compétente qui incarne une nouvelle génération, un projet responsable et pragmatique, le 28 juin faites le choix de l’avenir de notre ville et celui de nos enfants : votez « Union pour Bordeaux » !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :